Choisir le BYOD ou fournir les équipements nécessaires ? Une orientation clé dans l’enseignement

Le contexte

Référence DSI est intervenu au sein du groupe scolaire Sophie Barat situé à Chatenay-Malabry. L’une des problématiques à traiter concernait l’utilisation des postes de travail par le corps enseignant. La digitalisation de la vie scolaire a soulevé de nombreuses interrogations de fonctionnement et de mise à disposition :

  • Comment se connectent-ils : faut-il mettre en place l’infrastructure et les laisser apporter leur propre matériel ? Comment alors offrir le service BYOD (en français, AVEC : Apportez votre équipement personnel de communication) ? Comment gérer la sécurité des accès, maîtriser les risques ? Faut-il plutôt mettre à disposition le matériel nécessaire pour un travail en classe efficace ?
  • Si on choisit de leur laisser la possibilité d’amener leurs équipements personnels, comment faire en sorte que les outils informatiques à disposition tels que les tableaux numériques interactifs fonctionnent d’une part avec les équipements internes et d’autre part avec les divers équipements apportés ?
  • Comment rendre possible l’accès par les postes de travail personnels aux données stockées sur les serveurs internes ? Comment en assurer la sécurité ?

Lire la suite

Bonnes pratiques SI : Renforcer les fondations avant de développer des solutions

Le contexte

Référence DSI intervient depuis février 2016 chez Alban Muller, entreprise spécialisée dans la fabrication de produits cosmétiques naturels. Infrastructures vieillissantes, problèmes de réseau, applicatifs obsolètes, le SI n’évoluait plus et l’entreprise subissait des pannes régulières.

Trois points d’action sont mis en œuvre successivement :

  • L’audit du SI.
  • Définition d’une stratégie et gouvernance informatique.
  • La mise à place des grands chantiers.

Dès le départ, il a été primordial de :

  • Bien identifier les utilisateurs clés, les moteurs de l’entreprise et de poser les bonnes questions.
  • Établir une bonne communication pour obtenir les bonnes informations, au bon moment et fédérer les équipes.

Lire la suite

Des sushis menés à la baguette, ou comment mettre de l’ agilité dans l’informatique de l’ultra frais

Le contexte

Eat Happy, une startup qui vend des Sushis au sein de corners en grandes surfaces, a déployé en 18 mois plus d’une soixantaine de points de vente.

La problématique

Malgré les tests de différentes solutions applicatives pour gérer les corners, le résultat attendu sur le pilotage de la production et des stocks ainsi que le suivi de rentabilité n’est pas au rendez-vous.

La vision de référence DSI

Comme très souvent, la démarche en amont du projet a été de partir d’un choix informatique pour répondre au besoin métier. Erreur ! Si l’on se penche un tantinet sur le fonctionnement d’un corner à sushis, on s’aperçoit rapidement que l’utilisation d’un ordinateur pour mettre à jour production, stocks et invendus est un peu utopique : avez-vous essayez de rédiger un mail avec des gants en latex juste après avoir découpé du saumon ? Pas très pratique en effet. Sans compter la réglementation hygiène et sécurité dans l’ultra frais.

Lire la suite

Quand le numérique révolutionne l’enseignement en CFA : le cas AFMAé

L’utilisation du numérique avec les réseaux sociaux, chat, sms et consorts est un réflexe quotidien de partage et d’expression pour les jeunes générations. Partant de ce constat, comment concevoir une stratégie de formation numérique au sein d’un CFA tel que l’AFMAé (Association pour la Formation aux Métiers de l’AÉrien) qui se doit dans ses fondations d’être dirigiste, quand la liberté numérique de diffusion et consommation se doit d’être tous azimuts et tous vecteurs ? D’aucun nous dirons que cela ressemble à une gageure !

Lire la suite

Comment gérer l’héritage du minitel ? Avec la digitalisation !

Le contexte

Dans les années 80, un groupement d’industriels a mis en place une application spécifique pour le contrôle d’accès sur des sites sensibles.

L’application avait initialement été développée sur le minitel avant d’être portée dans l’urgence sur le web à l’extinction du terminal en 2012. Les collaborateurs de l’entreprise prestataire ayant conduit cette transition ne travaillaient plus pour le groupement.

La déléguée générale souhaitait s’appuyer sur des DSI afin de reprendre :

Lire la suite