Le DSI : un Spielberg ?

Imaginer la satisfaction, le plaisir, la joie que doit ressentir un scénariste, réalisateur et producteur d’un film lors de la 1ère projection de son œuvre !

Tous les artistes au sens large du terme (romancier, peintre, auteur-compositeur, DJ…) ressentent le même effet, certainement, mais un DSI ?

L’histoire débute par un besoin exprimé par la société MECADAQ. Spécialisé dans l’aéronautique, MECADAQ est un Groupe constitué de 5 sites de production, historiquement indépendant. Chacun des sites est doté d’une GPAO dont un déploiement HELIOS en phase de finalisation sur le site Parisien, ayant des relations commerciales avec les mêmes donneurs d’ordre dans le monde de l’aéronautique (Stelia filiale d’Airbus, Dassault, Boeing….).

La SupplyChain de l’aéronautique doit sans cesse, pour subsister, s’adapter aux exigences des donneurs d’ordres. L’une des exigences est de centraliser en un point unique les échanges d’un groupe comme MECADAQ. Mi 2017, MECADAQ se fixe pour objectif de centraliser les relations avec STELIA pour la rentrée 2018.

Comment centraliser les relations avec STELIA ?

Les interrogations sont nombreuses au sein de MECADAQ :

  • Migrer l’ensemble des 5 sites de production vers un nouvel ERP commun ?
  • Choisir une des GPAO d’un des sites pour être/devenir cet ERP ?
  • Stopper le déploiement de la GPAO HELIOS sur le site parisien ?
  • Etc ….

La direction du groupe MECADAQ avait besoin d’un appui pour faire les bons choix. Le profil d’un DSI en Temps partagé Augmenté® pour les accompagner à la fois dans ce projet mais également dans la construction d’un SI Groupe est apparu comme la solution idéale.

C’est ainsi qu’en Juillet 2017, Christophe VELTEN, DSI en Temps Partagé Augmenté® depuis 5 ans chez Référence DSI, intègre MECADAQ. Doté d’une forte expérience dans le monde de l’aéronautique, il débute sa mission par un diagnostic du SI de l’ensemble des sites MECADAQ. Diagnostic qui aura comme livrable la feuille de route pour les 18/24 mois à venir afin de répondre à l’exigence STELIA et aux autres besoins informatiques du groupe, qui s’avèrent nombreux.

Au bout de quelques jours de présence et de quelques échanges notamment avec le Directeur des opérations MECADAQ Groupe, le DSI commence à imaginer la solution technique pour répondre au besoin de centralisation des échanges.

Sa connaissance de la plate-forme AirSupply, combinée à sa connaissance des ERP du monde Aéronautique et à son expérience de mise en place d’EDI, lui ont permis d’identifier une solution non envisagée au départ. Il préconise l’ajout d’un ERP Groupe pour assurer le point d’entrée unique avec les donneurs d’ordres. En complément des GPAO des sites de production, accompagné de Talend cela permet de gérer les échanges de fichiers entre ERP et les GPAO.
Le script a ainsi été posé, proposé à MECADAQ puis validé.

L’ élaboration d’un projet ERP SAGE x3

Le projet pouvait alors démarrer.
Après un appel d’offre restreint à 3 solutions, l’ERP SAGE x3 a été retenu début 2018, ainsi que l’intégrateur 4CAD pour accompagner le projet. L’expertise de l’intégrateur dans le monde aéronautique a été primordiale dans le choix.
Le projet est calé, les acteurs (Sponsor/Directeur de projet, Chef de projet, Utilisateurs clés) sont définis, le planning est établi. En complément, une nouvelle salle informatique est déployée sur le site de PESSAC  (projet également piloté par le DSI) pour héberger le nouvel ERP. Un réseau MPLS est également déployé entre les différents sites.

Parallèlement au déploiement de l’ERP Sage X3 assuré par l’intégrateur 4CAD, le développement des messages AirSupply via l’outil Talend a été assuré au sein de MACADAQ par un stagiaire en Master SIGLIS, sous la responsabilité du DSI.

Le lancement du projet

Au fil des jours, les séquences du projet se mettent en place. Le Chef de Projet assure son rôle de coordinateur, quant au DSI, il suit les avancées avec la hauteur nécessaire pour détecter les points de vigilances et les traiter avec le Directeur du Projet.

Début Septembre, tout comme pour une projection privée, nous testons le nouveau processus dans son intégralité, en partant d’une commande client, qui est intégrée dans l’ERP x3. L’ERP déclenche automatiquement la commande pour le site de production, commande qui elle-même (toujours au  format AirSupply) est générée pour la GPAO du site. Cette GPAO l’intègre à son tour dans son carnet de commande, la référence de la commande initiale restant présente pour assurer un suivi et une traçabilité. Le site de production délivre un Bon de livraison au nom du client initiale et expédie la marchandise. Ce même BL toujours au format AirSupply est envoyé à l’ERP x3 pour solder la commande interne et solder la commande client, là aussi toujours au format AirSupply. Enfin la facture est émise par l’ERP soit au format AirSupply ou au format classique selon la maturité du donneur d’ordre.
En quelques minutes, nous avons assisté au déroulé de notre processus de bout en bout, tout comme un scénariste, réalisateur et producteur.

Les entreprises n’attendent pas d’un DSI seulement la mise en place d’une infrastructure mais d’accompagner les projets multi-facettes, l’ERP, l’ETL, l’hébergement, les liens télécoms, la connaissance métier…. Le dsi est un Spielberg !

Rédaction réalisée avec Christophe Velten,

DSI à Temps Partagé Augmenté® chez Référence DSI