Cyber-sécurité : combattre les comportements à risque des employés [infographie]

Entreprise spécialisée dans les technologies de l’information, Blue Coat a publié les résultats d’une enquête sur le comportement des employés face à la cyber-sécurité en entreprise. L’étude démontre que les collaborateurs ne respectent pas les règles mises en place par la DSI et ce, en toute connaissance de cause. Cette attitude désinvolte représente un risque majeur pour les entreprises.

Les employés, conscients du danger mais prêts à fragiliser le SI

L’infographie ci-dessous a été réalisée par Blue Coat et résume les résultats de cette étude mondiale. Elle permet de mieux comprendre l’origine des cyber-menaces et cible les types de comportements à risque des employés. Ces derniers ont beau connaitre les dangers qui sont en jeux, cela ne les dissuade pas d’en prendre les risques.

L’étude montre notamment que le phishing reste une technique toujours très utilisée et particulièrement efficace. De la même façon, malgré l’évidence du piège, les emails de source inconnue ainsi que les sites pornographiques représentent des moyens privilégiés pour infecter le système d’information.

Cyber-sécurité et employés : comprendre et atténuer les risques des menaces internes

Priorité de la DSI : sécuriser le système d’information

La digitalisation représente une source perpétuelle de cyber-menaces et un challenge permanent pour la DSI qui doit redoubler de vigilance pour sécuriser son système d’information.

Éduquer les employés reste aujourd’hui un enjeu majeur pour la direction informatique qui ne peut pas empêcher les employés d’utiliser les réseaux sociaux ou les outils mis à leur disposition sur le web. En revanche, ils doivent comprendre le danger que leurs comportements représentent pour l’entreprise et les risques de fuites d’informations ou de vols de données personnelles qu’ils peuvent engendrer.

Retrouvez l’article original de zdnet.fr qui analyse les résultats de cette enquête et revient sur les chiffres clés.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *