Le Système d’Information, ça s’apprend !

Un Mode d’Emploi ? Mais pourquoi faire …

Antoine a trouvé en haut à gauche dans le troisième écran un « bout de pixel » sur lequel en cliquant on obtient le raccourci pour le monde suivant. Sixtine regarnit son porte-monnaie en appuyant sur la touche « CTRL » tu sais, là, au moment où… C’était il y a déjà dix ans, voire même plus…

Pour ma part, je cherche toujours le mode d’emploi … et je m’interroge encore sur l’intérêt des manuels utilisateurs, sur celui des aides en ligne…

L’Informatique relèverait-elle de l’intuition ou ne serait-elle qu’une science d’initiés, de geeks ? Doit-on enseigner de la même manière et les mêmes contenus à notre fameuse « génération Y », à nos « IT Natives » qu’aux générations précédentes ?

Des technologies évidentes ?

La banalisation des technologies pousse à penser que la science informatique relève de l’évidence. Le discours ambiant laisse augurer d’une distribution de données, éventuellement un jour de savoir, aussi simple et fluide qu’aujourd’hui celle d’électrons (Eventuellement fils d’Eole, Zéphyr, Borée, Euros ou Notos).

Et pourtant, il nous faudra toujours d’impressionnants experts. Mais surtout beaucoup travailler sur les usages… La différence essentielle entre électrons et Kilo Octets, c’est que ces derniers sont par essence porteurs de sens. Voilà, nous y sommes !

Le Système d’Information, c’est à la fois :

  • une affaire de bon sens, et le bon sens ne s’apprend pas,
  • un ensemble de concepts, de règles, de processus, de traitement et de mise à disposition des données. Ces éléments contribuent alors à « donner du sens » (bon ou mauvais, à ce stade…). Cela  s’apprend.

Les usages guident-ils les technologies, ou est-ce l’inverse ? Il semble toujours aussi primordial de jeter des ponts entre Technologies et Usages, entre les Informaticiens et les usagers du Système d’Information.

Il faut donc que les DSI puissent suivre des parcours de formation adaptés pour créer les bases d’un dialogue de qualité au sein de leurs organisations.

Un Système d’Information digne de ce nom, c’est tout sauf trivial…

9 réponses
  1. Ilya ORLOVIC
    Ilya ORLOVIC dit :

    Arriver donc au stade ou l’utilisation de l’informatique relève d’une simplicité comparable à d’autres technologies éprouvées : comment lire un livre (quelques centaines d’années …) ? Comment conduire une voiture (quelques dizaines d’années) ? Un progrès récent dans ce (bon) sens : plus besoin de cliquer sur Démarrer pour arrêter l’ordinateur. encore bien du chemin à parcourir 😉

    Répondre
  2. Jean Marc Montels
    Jean Marc Montels dit :

    Le travail du DSI ne s’arrete pas lorsqu’un nouvel applicatif est déployé : il démarre ! C’est par l’apprentissage, la formation que l’on décenche l’usage. De la qualité de l’usage découle le retour sur investissement.

    Reste un sujet : quels sont les modes d’apprentissages pertinents, en fonction des différentes populations ?

    Répondre
  3. Olivier Roecker
    Olivier Roecker dit :

    Oui, le Système d’Information, cela s’apprend.

    La génération Y: elle s’approprie très rapidement les nouveaux outils mais reste aussi désemparée que nos ainés devant un message d’erreur, ne comprend pas la nécessité d’un mot de passe, ne pense pas à faire des sauvegardes.

    Oui, les choses bougent, le passionné d’informatique ne suffit plus pour répondre au besoin de nos PME, la maitrise des notions de Plan de Continuité et de Reprise d’Activité va devenir aussi essentiel qu’un Business Plan pour un entrepreneur… La formation continue, c’est une voie à explorer.

    Répondre
    • ariane
      ariane dit :

      Il est même par certains aspects réellement moteur dans l’apprentissage des SI car maitrisant tout le process, il permet normalement de dessiner les meilleurs formations aux systèmes d’information aux personnes les plus adéquates.

      Répondre
  4. Thibault CORNUDET
    Thibault CORNUDET dit :

    Je partage: un peu comme la poule et l’oeuf… Est-ce la technologie qui fait progresser les usages ou l’inverse? Le rôle du DSI s’incrit notamment dans ce rôle complexe au sein d’organisation de PME parfais elle-même complexe…

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *